Accueil Industrie Fédérations PlasticsEurope/Deloitte : « Les plastiques en transition »

PARIS (MPE-Média) – L’association européenne des producteurs de matières plastiques PlasticsEurope a rendu publique récemment une nouvelle étude intitulée « Les plastiques en transition », leur feuille de route industrielle pour l’économie circulaire et l’objectif zéro émission à l’horizon 2050, étude réalisée avec Deloitte. Détails.

231031_ETUDE_PE_DELOITTE_01

Jean-Yves Daclin, Directeur général de PlasticsEurope France, détaillant la feuille de route économie circulaire et zéro émission des plastiques (Ph CJ)

 

Un an après la présentation d’une étude indépendante intitulée « Reshaping plastics », réalisée par SystemIQ portant sur 75% du marché des matières plastiques, le Directeur général de PlasticsEurope France Jean-Yves Daclin présentait récemment à la presse une nouvelle étude réalisée avec ses membres en collaboration avec le consultant Deloitte portant sur 100% du marché des matières plastiques vierge et issues du recyclage, qu’il soit mécanique ou chimique, d’ici à 2050, étude intitulée « The Plastics Transition ».

 

231031_ETUDE_PE_DELOITTE_02

(Source PlasticsEurope 2023)

 

« Les producteurs européens de matières plastiques se sont, d’un commun accord, dotés d’une feuille de route The Plastics Transition afin d’accélérer la transition vers des plastiques circulaires, atteindre zéro émission nette au long de leur cycle de vie et améliorer leur utilisation durable », explique Jean-Yves Daclin.

 

Son organisation européenne dit partager « les inquiétudes de la société quant à la contribution de l’industrie au changement climatique, à la gestion des déchets plastique et à la sûreté des plastiques ». Pour une production mondiale s’élevant à plus de 400 millions de tonnes (Mt) en 2022, réparties à raison de 362,3 Mt issues de fossiles, 35,5 Mt issues du recyclage mécanique, 0,1 Mt issues du recyclage chimique tout juste émergent, 2,3 Mt issues de biomasse, la production européenne s’est élevée la même année à 58,7 Mt issues de matières fossiles, 7,6 Mt issues du recyclage mécanique, 3,2 Mt issues du recyclage en fin de vie, 0,1 mt issues du recyclage chimique débutant, 0,7 Mt issues de biomasse, le pourcentage des plastiques issues de fossiles dans la production globale en 2022 étant alors en baisse de 12% sur un an.

 

Plusieurs défis au nombre de trois au moins sont à relever pour réaliser cette nouvelle feuille de route de transition vers une production de matières plastiques circulaire :

 

- Passer d’une économie « linéaire » à une économie en boucle de plus en plus réelle, d’une part.

- Réduire les émissions de gaz à effet de serre pesant 175 Mt en 2021, soit 4,9% des émissions de l’Union européenne.

- Réduire les microplastiques dans l’environnement qu’il soit océnanique ou terrestre, représentant près de 0,9 Mt de « fuites » en 2021.

 

231031_ETUDE_PE_DELOITTE_03

(Source PlasticsEurope 2023)

 

Les piliers de cette transition engagée par les adhérents industriels de PlasticsEurope sont d’aller vers une économie toujours plus circulaire d’une part, viser clairement le zéro émission net à l’horizon 2050 si possible, promouvoir un usage plus durable des plastiques d’autre part.

« Pour près de 12% de circularité déjà acquise en 2021 pour près de 57 Mt, l’étude réalisée avec Deloitte indique que nous pouvons atteindre un taux de 25% pour 60 Mt en 2030, 40% pour 62 Mt en 2040 et de 65% pour près de 65 Mt en 2050 », poursuit Jean-Yves Daclin.

En tenant compte d’une croissance estimée à peu ou prou 1%/an, la demande en matières plastiques devrait s’élever à 76,2 Mt en 2050 avec une croissance de la demande elle-même évaluée à +0,43%/an en 2050.

 

231031_ETUDE_PE_DELOITTE_04

Parts de la demande des secteurs consommateurs de matières plastiques en Europe : pour un volume de 54 Mt en 2022, celle-ci est répartie à 39% pour l’emballage, 23% pour la construction et le BTP, 8% pour l’automobile, 6% pour l’électrique et l’électronique, 4% pour la maison et les loisirs, 16% pour d’autres usages (Source PlasticsEurope 2023)

 

231031_ETUDE_PE_DELOITTE_05

(Source PE-Deloitte 2023)

231031_ETUDE_PE_DELOITTE_06

(Source PE-Deloitte 2023)

 

Le volume total des déchets plastiques à terme reste difficile à évaluer, la durée de vie des produits variant beaucoup par secteurs utilisateurs, d’environ 40 ans dans le bâtiment à 15 pour les véhicules, de 10 à 15 ans pour les autres secteurs.

La projection en 2050 issue de cette étude estime à près de 28 Mt le volume des « plastiques circulaires » pour environ 65 Mt mises sur le marché équivalentes à 44% de la demande réelle du moment, sachant que les procédés de recyclage génèreront près de 17% de pertes avant extrusion des matières utilisées, note PlasticsEurope.

 

COVESTRO produit déjà du PE à partir de nouveaux procédés

 

Des 14 Mt de matières issues de biomasse et de captation et stockage d’émissions de gaz à effet de serre (CCUS dans le jargon siglé), 11 Mt proviendront de la biomasse et près de 3 Mt de la capture de carbone par les industriels. « En Autriche, le groupe COVESTRO produit déjà du polyéthylène à partir de nouveaux procédés industriels et de la conversion de CO2 en éthanol », précise M. Daclin.

 

231031_ETUDE_PE_DELOITTE_07

(Source PE-Deloitte 2023)

 

231031_ETUDE_PE_DELOITTE_08

(Source PE-Deloitte 2023)

 

La réduction des émissions de CO2 et de GES passera par une bonne vision de leur origine en 2021 : 27% proviennent de la production de feedstock, de l’extraction de pétrole et du raffinage, 26% des opérations de « cracking », 22,9% de la polymérisation, 12,7% de la transformation des plastiques, 27% de la valorisation énergétique par incinération des déchets.

 

231031_ETUDE_PE_DELOITTE_09

Chaque levier contribuera à réduire les 77 Mt d’émissions de GES avant réduction des dites émissions, à raison de près de 36 Mt évitées grâce au réemploi, 89 Mt grâce au passage à des matières issues du recyclage mécanique ou chimique, 40 Mt des tonnages non incinérés, 55 Mt d’autres formes de réduction des émissions industrielles, 14 Mt durant leur transformation, pour un volume global estimé à 233 Mt évitées en 2050 (Source PE-Deloitte 2023)

 

231031_ETUDE_PE_DELOITTE_11

(Source PE-Deloitte 2023)

 

Du côté des coûts de cette transition, l’étude de PlasticsEurope et Deloitte part sur un coût global cumulé d’ici à 2050 de 726 Mrds€ en investissements (CAPEX dont la principale part vient de la production à partir de fossiles) pour 2 306 Mrds€ en production (COPEX pour 2,3 Mrds€ venant du secteur fossiles) dans un scénario d’économie circulaire incluant du réemploi, à comparer avec 751 Mrds€ de CAPEX et 2,5 Mrds€ d’OPEX pour le scénario « baseline » supposant un surcoût de 18 Mrds€ en CAPEX et 477 Mrds€ en OPEX, le scénario circulaire et zéro émissions net représentant un surcoût global de +235 Mrds€ demeurant très faible comparé aux avantages climatiques et sociétaux qu’il doit apporter.

 

En fait, cette feuille de route vers une utilisation vraiment durable des plastiques entraînera une meilleure gestion des risques industriels d’amont en aval de la chaîne de valeur, notamment pour l’usage des additifs, avec la création et le développement d’un « passeport digital produit » et une transparence s’imposant à tous les partenaires, avant la future certification « OCS » - Operation Clean Sweep - attendue en 2025 pour réduire les pertes de granulés durant leur transport, ajoute Jean-Yves Daclin.

 

Harmoniser les pratiques

 

Harmonisation des pratiques, obligations règlementaires et incitations notamment par les taux d’insertion de matières issues du recyclage mécanique ou chimique, programme « BRIGID » (étude de l’impact des microplasstiques sur la santé humaine et animale), hausse des taxes sur l’enfouissement des déchets et son interdiction déjà annoncée dans certains pays dont le Royaume-Uni, l’ensemble de cette transition réclamera aussi « une meilleure protection de l’industrie européenne » face à celles des États-Unis et de la Chine peu ou pas soumise à ce niveau de responsabilité.

Présentée aux acteurs français de la plasturgie, cette feuille de route circulaire 2023 - 2050 fera l’objet d’un point tous les deux ans à propos de sa progression réelle. « Nous devons lutter contre le dogmatisme », note le Directeur de PlasticsEurope à Paris, soulignant qu’en 2023, le plastique vierge étant souvent moins cher que celui issu du recyclage, « les acheteurs se sont rués dessus » nonobstant les contradictions avec les objectifs circulaires précités, hormis quelques marques comme Cristaline (eau minérale) ou Rainett (lessives).

 

L’étude de PlasticsEurope et Deloitte vient à point pour aider à comprendre les exigences d’une industrie participant activement aux négociations en cours à Paris avant l’été et bientôt au Kenya pour un traité international contre la pollution plastique, consciente du fait que certains produits à usage unique n’ont plus de raison d’être. Mais que la demande est loin d’être en berne, et continuera à soutenir et justifier à la fois la réalisation de cette transition et beaucoup de pédagogie vers différents publics souvent victimes de discours qualifiés de « Plastique Bashing »*, comme l’écrit ces jours-ci Joseph Tayefeh, secrétaire général de Plastalliance, organisation de la plasturgie, qui pose le question de « l’intox » à ce sujet et milite « pour un autre chemin que l’impasse proposée par la législation française » aux entreprises de son secteur utilisateur de matières plastiques.

 

Christophe JOURNET

Rédacteur en chef de MPE-Média

 

 

*« Plastique bashing l’intox ? », 275 pages, aux Éditions du Cherche-Midi, préface de notre consœur Sophie de Menthon, 19,50€

Voir aussi via  https://plasticseurope.org/

Bannière_PAPREC_MPE-2023- 2502x439px

BANNIÈRE_2020

Retour vers le haut

Mis à jour (Vendredi, 01 Décembre 2023 11:14)

 
Vendredi 01 Mars 2024
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Taux de change
Liens commerciaux
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 6
Nombre d'articles : 2567
Liens internet : 7
Nombre de clics des articles : 8128341
Visiteurs du site

Visites aujourd'hui146
Visites hier331
Visites dans le mois146
Visites dans l"année29527
Total des visites1703762
Qui est en ligne ?
Nous avons 385 invités en ligne