Accueil Economie Statistiques INSEE : Brent en hausse de 5,4% en mai 2015

PARIS (MPE-Média) - En mai 2015, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,4 %), pour s’établir à 57,9 € en moyenne par baril de Brent, ce qui reste nettement inférieur à son niveau un an auparavant (79,5 €), a annoncé récemment l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE). Statistiques.

Les prix en euros des matières premières importées hors énergie diminuent de nouveau en mai dernier(-1,9%), tant pour les matières premières alimentaires (-2,0 %) qu’industrielles (-1,9 %), poursuit l’INSEE.

150621_INSEE_00

(Source INSEE 2015)

Le prix du pétrole en euros continue d’augmenter

En mai, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) accélère en dollars (+8,7 % après +6,5 %), notamment sous l’effet de l’évolution du marché américain : la production y a cessé de croître et le volume des stocks a baissé pour la première fois depuis le début de l’année. En euros, le prix du Brent ralentit légèrement (+5,4 % après +6,4 %), la monnaie européenne s’étant appréciée par rapport au dollar (+3,1 %), explique l’INSEE.

150621_INSEE_01

(Source INSEE 2015)

Les prix des matières premières industrielles baissent de nouveau

150621_INSEE_02

(Source INSEE 2015)

En mai, les prix en euros des matières premières industrielles diminuent de nouveau (-1,9 % après -0,5 % en avril), du fait de la baisse des cours des matières premières agro-industrielles et minérales. Sur un an, les prix ont toutefois augmenté (+9,9 %), en raison de la dépréciation de l’euro depuis lors.

La baisse des prix des matières premières agro- industrielles s’atténue (-3,4 % après -4,2 %), notamment celle des bois sciés de conifères (-4,7 % après -8,7 %). Les prix de la pâte à papier continuent de baisser (-3,9 % après -2,7%), alors que les prix des fibres textiles marquent le pas (-0,1 % après +3,4 %). En revanche, les prix du caoutchouc naturel accélèrent (+5,8% après +0,3 %).

150621_INSEE_03

(Source INSEE 2015)

Baisse des métaux non ferreux

Les prix des matières premières minérales se replient (-1,4 % après +0,8 %), du fait de la baisse des prix des métaux non ferreux (-2,9 % après +2,1 %). En particulier, les prix du plomb chutent (-10,6 % après +17,5 %). Les prix du cuivre baissent également (-5,5 % après +3,2 %), ainsi que ceux de l’aluminium (-3,4 % après +2,3 %). Les cours de ces deux métaux ont néanmoins nettement augmenté sur un an (+8,8 % et +27,1 % respectivement). Les prix des métaux précieux se replient également (-3,1 % après +1,9 %), notamment les prix du palladium (-3,0 % après +5,5 %), et ceux du platine (-6,0 % après +0,2%).

 

Hausse du minerai de fer

Les cours du minerai de fer rebondissent (+14,2 % après -10,2 %), des projets industriels retardés ayant amené les grandes compagnies minières à réduire leur production.

En mai, les prix en euros des matières premières alimentaires continuent de baisser (-2,0 % après -1,9 %), notamment ceux des céréales (-6,0 % après -2,2 %), en raison d’un ralentissement des échanges, de stocks abondants et de perspectives de récoltes favorables. Les prix de la viande bovine baissent également (-3,1 % après -1,9 %), notamment en provenance des États-Unis.

La Rédaction avec INSEE

150617_NMPE_2015_72dpi

Retour vers le haut
 

Ajouter un Commentaire

Soyez sérieux SVP... Ce site est un outil de travail pour les professionnels des secteurs industriels concernés par nos thèmes et sujets édités.


Code de sécurité
Rafraîchir

Jeudi 09 Février 2023
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Taux de change
Liens commerciaux
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 140
Nombre d'articles : 2527
Liens internet : 7
Nombre de clics des articles : 7556406
Visiteurs du site

Visites aujourd'hui265
Visites hier628
Visites dans le mois4862
Visites dans l"année20067
Total des visites1496573
Qui est en ligne ?
Nous avons 104 invités en ligne