Accueil Internet / Politique Politique Conseil extraordinaire de l'énergie de l’UE le 24/12

PARIS (MPE-Média - Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, participe au Conseil extraordinaire des ministres de l’Énergie de l’Union européenne jeudi 24 novembre, à Bruxelles. Détails en amont de cette rencontre.

Les objectifs de ce conseil extraordinaire des ministres de l’énergie du 24 novembre nous ont été expliqués par les collaborateurs de la ministre, Pierre Jérémie, Directeur de cabinet adjoint d’Agnès Pannier-Runacher et Gabriel Normand, Conseiller diplomatique de la ministre de l’énergie.

Deux textes seront discutés ce jeudi, un texte à propos du prix du gaz et de son plafonnement éventuel et un second à faire passer « pour pouvoir accélérer les énergies renouvelables ».

Concernant le prix du gaz, Pierre Jérémie rappelle que la France a proposé d’étendre à l’UE le système mis en place par l’Espagne pour fixer un plafond de prix du gaz aux fournisseurs étrangers. Agnès PR veut appeler la Commission à aller dans ce sens, en améliorant la proposition actuelle, jugée insuffisante. Avec le plafond de 275€/MWh déjà débattu, abaissé à 58€/MWh, avec « des solutions viables et opérationnelles de la Commission en plus ».


 "Un mécanisme consolidé et fiable"

« Ce que la France veut vraiment c’est un mécanisme consolidé et fiable pour obtenir une limitation des prix du gaz (…) – et par la suite de l’électricité provenant du gaz NDLR - plusieurs pistes sont envisagés dont une avec un plafond intervenant lorsque les prix dépassent un seuil inacceptable », ajoute Gabriel Normand.

Le texte d’accélération des énergies renouvelables reprend des dispositions pour sécuriser les raccordements, harmoniser au niveau européen les procédures d’autorisation des projets d’ENR, favoriser le remplacement de panneaux solaires ou d’éoliennes par des équipements plus récents et plus performants ce qui éviterait de devoir obtenir des autorisations nouvelles.

« C’est essentiel pour atteindre les objectifs climatiques », assure le directeur de cabinet adjoint de la ministre. Mme Borne doit se rendre ensuite à Berlin en fin de semaine pour rencontrer Olaf Scholz et reparler de ces sujets.

Les conseillers de la ministre ajoutent que la consommation de gaz a bien baissé cet automne comparé à 2021, les stocks restant pleins et la demande plutôt basse sans même que des mesures particulières aient été imposées.

« Nous avons un chiffre de - 15% sur un an en France, et près de - 30% en Allemagne. Il y a eu un effet prix de baisse de la consommation des particuliers et des industriels, nos concitoyens bien conscients de l’effort à faire, demandé par le gouvernement l’ont bien suivi ces derniers temps».

Regain d'intérêt européen pour le nucléaire civil

Concernant le nucléaire, « la situation en cours conduit beaucoup d’états membres de l’Union à s’intéresser à son développement, notamment la Pologne et la République Tchèque, les finlandais et les suédois, et hors UE les britanniques, qui ont confirmé le développement de leur nucléaire civil ; nombre d’états membres font de même dans leur réflexion. Le projet de texte très technique sur l’amélioration du « permiting » - des projets français doit être d’abord présenté aux assemblées et ne requiert pas de présentation au niveau européen avant d’être débattu », nous répond Pierre Jérémie. Il semblerait que peu de pays discutent de la durée des contrats pour tenter de limiter les prix dans ces objectifs.

C.J.

Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

BANNIERE_@MPE-MEDIATWIT

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Vendredi 27 Janvier 2023
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Taux de change
Liens commerciaux
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 140
Nombre d'articles : 2524
Liens internet : 7
Nombre de clics des articles : 7532145
Visiteurs du site

Visites aujourd'hui315
Visites hier530
Visites dans le mois12749
Visites dans l"année12749
Total des visites1489255
Qui est en ligne ?
Nous avons 180 invités en ligne