Accueil Industrie Les Actus La CFE-CGC TotalEnergies et les grèves en cours

PARIS (MPE-Média) - La CFE-CGC TotalEnergies, première organisation syndicale du Socle Social Commun de TotalEnergies, exprime sa position concernant le conflit social en cours au sein de la Compagnie. Verbatim de son communiqué de presse, qui dit les choses clairement.

TOTA_JUBAIL_2012

Chantier de la raffinerie Saudi Aramco et Total à Jubail (Arabie Saoudite) en 2012 (Ph archives MPE-Média)


« La CFE-CGC regrette profondément les pénuries auxquelles sont confrontés les Français, pénuries qui avaient commencées dès le mois de septembre dans les stations TotalEnergies à la suite de la mise en place combinée de la remise gouvernementale et de la remise volontaire de TotalEnergies », nous explique le Coordinateur CFE-CGC chez TotalEnergies.

« La CFE-CGC a toujours été favorable à la négociation au préalable à toute action de grève ou de blocage. De nombreux salariés de l'encadrement nous font cependant part de leur fort mécontentement quant au manque de reconnaissance de l'entreprise et comprennent le mouvement en cours », poursuit ce porte-parole.

« Nous alertons depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, la Direction de TotalEnergies de la dégradation du climat social général au sein de l'entreprise :

  • · Réorganisations à répétition,
  • · Modération salariale,
  • · Dialogue social dégradé...

Nous n'avons eu de cesse de demander à remettre l'humain au cœur de l'entreprise », continue. Aujourd'hui, la coupe semble pleine et la Direction récolte, quelque part, ce qu'elle a elle- même semé », déclare le Coordinateur CFE-CGC TotalEnergies.

18 Mrds€ de bénéfice en 2021

« En 2021, TotalEnergies a réalisé un bénéfice historique de 18 milliards de dollars. Les résultats 2022 seront sûrement les meilleurs que la Compagnie n'ait jamais connus. Elle a déjà annoncé à ses actionnaires que ceux-ci seraient les premiers bénéficiaires de cette prospérité avec une rétribution de 18 milliards de dollars (11 Mds de dividendes + 7 Mds de rachat d'actions) », ajoute le porte-parole..

« Ces montants vertigineux font naître une immense attente des salariés qui sont des acteurs incontournables de la création des richesses, pour recevoir leur juste retour, et pas seulement la faible part que la Direction a bien voulu leur octroyer ces dernières années. Nous rappelons également que de nombreux salariés de la Compagnie, notamment dans les stations-service et certaines filiales en France, sont rémunérés au niveau du smic », estime la CFE-CGC du groupe TOTALÉnergies.

« Pour rappel, les salaires au niveau de la Compagnie représentent quelques 9 Mds pour plus de 100 000 salariés dans le monde. »

La CFE-CGC ajoute qu’elle sera présente à toute négociation organisée par la Direction « dans l'esprit constructif qui a toujours été le sien et n'hésitera pas à prendre ses responsabilités.

La sortie de cette crise ne pourra se faire que par le dialogue et la négociation en impliquant tous les acteurs légitimes de l'entreprise. »

LA RÉDACTION


Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

BANNIERE_ENGLISH_2015


Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Vendredi 27 Janvier 2023
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Taux de change
Liens commerciaux
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 140
Nombre d'articles : 2524
Liens internet : 7
Nombre de clics des articles : 7532068
Visiteurs du site

Visites aujourd'hui294
Visites hier530
Visites dans le mois12728
Visites dans l"année12728
Total des visites1489234
Qui est en ligne ?
Nous avons 165 invités en ligne