Accueil Industrie Les Actus Plastivaloire : Les commandes repartent globalement

PARIS (MPE-Média) - Le groupe Plastivaloire a fait part ce 15 décembre d’un exercice 2020-2021 satisfaisant avec un chiffre d’affaires de 677,2 M€ contre 629,2 un an plus tôt et un résultat net à 11,6 M€ contre une perte de 13,7 M€ un an plus tôt. Ses commandes repartent pour 2022 et 2023 dans l’automobile, l’aéronautique et le secteur des batteries. Détails.

211215_PLASTIVALOIRE_00

(Source Plastivaloire)

Le groupe Plastivaloire note un niveau d’investissements inférieur à 30M€ et des capitaux propres à 278 M€, pour des dettes financières nettes supportables compte tenu des résultats récents.

 

211215_PLASTIVALOIRE_01

(Source Plastivaloire)

La prise de commandes reste robuste et en hausse de 27% sur un an, avec une année jusqu’en septembre 2021 proche du « record de 2018-2019 » pour le secteur Auto premium. Le Groupe se diversifie dans le solaire, continue dans l’électro-ménager et vient de décrocher un contrat important outre-Atlantique pour plusieurs années.

 

211215_PLASTIVALOIRE_02

(Source Plastivaloire)

Côté automobile, les dirigeants de Plastivaloire notent qu’on souffre bien d’un problème de livraisons des véhicules aux clients causé par des difficultés d’approvisionnements en pièces plus que d’une baisse réelle de la demande. Pich Up et SUV se taillent la part du lion dans ce marché.

 

211215_PLASTIVALOIRE_03

(Source Plastivaloire)

Si les constructeurs automobiles européens continuent à représenter une part importante des commandes du groupe, les constructeurs nord-américains augmentent leurs niveaux de commande, la Chine augmentant aussi ses commandes ce qui a conduit PVL à créer une nouvelle filiale dans ce pays.

 

Répercuter la hausse des matières premières et des prix des pièces

En conclusion, le Groupe anticipe un exercice à venir encore impacté par les stop & gos chez les constructeurs, et des tensions inflationnistes qui se font ressentir sur les approvisionnements : d’où un projet de renforcement opérationnel du groupe qui devra répercuter la hausse des prix des matières premières, de l’énergie et des composants d’une manière générale. Ces hausses peuvent varier de +2 à +30% pour certaines matières ou pièces.

Le tout devant lui permettre de « retrouver un niveau de production d’avant crise sanitaire ». Une série de commandes importantes du groupe Stellantis est intervenue la semaine dernière pour des fabrications prévues durant l’exercice suivant, pour lequel le Groupe devra faire réaliser des machines. Et une autre série de commandes a été passée pour l’aéronautique, puis une autre encore pour le secteur des batterioes de voitures électriques. D’où l’optimisme des dirigeants du groupe pour les deux ans à venir.

Christophe JOURNET

Rédacteur en chef de MPE-Média

 

Voir aussi via https://groupe-plastivaloire.com

Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

TARIFS_2020-2021

BANNIÈRE_2020

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Samedi 28 Mai 2022
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Taux de change
Liens commerciaux
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 140
Nombre d'articles : 2479
Liens internet : 7
Nombre de clics des articles : 7234666
Visiteurs du site

Visites aujourd'hui451
Visites hier523
Visites dans le mois15997
Visites dans l"année100793
Total des visites1341915
Qui est en ligne ?
Nous avons 163 invités en ligne