Accueil Industrie Les Actus PlasticsEurope, chiffres et constats pour 2020

PARIS (MPE-Média) - Eric Quenet, Directeur général de PlasticsEurope à Paris, présentait ce 10 juin les dernières données de la production de matières plastiques en 2020, année marquée par une nouvelle baisse de la production mondiale et de la consommation de ces matériaux, sur fond de pandémie. Détails.

210611_PE_01

Eric Quenet, DG de PlasticsEurope Paris présentant les chiffres de 2020 (Ph MPE-Média)

 

« La croissance des principales économies a ralenti plus fortement que lors de la crise financière de 2008, avec +2,3% pour la Chine, -3,5% pour les États-Unis, -6,3% pour l’Europe et sur un an », explique-t-il, notant que le premier pôle de production de matières plastiques est à présent la Chine, contrairement à 2008 où il se trouvait encore à l’Ouest pour plus de la moitié de volumes recensés.

La crise sanitaire accentue le recul de l’Europe sur le marché mondial, poursuit le porte-parole de PlasticsEurope. Le contraste avec la baisse d’activité enregistrée en Europe est à souligner. Il s’explique par la maîtrise, dès l’automne 2020, de l’épidémie par la Chine, principal producteur des matières plastiques (32%) et seule économie majeure à enregistrer une croissance de son PIB en 2020 (+2.3%). En Amérique du Nord, la production est restée stable (environ 70 Mt) malgré la chute du PIB des Etats-Unis (-3,5%).

Des tendances observées depuis une décennie

L’Asie représente en 2020 plus de la moitié de la production de matières plastiques mondiale, sur un volume global de 367Mt en 2020, contre 265Mt en 2010, mais le marché chinois demeure déficitaire malgré sa production passée à près de 120Mt l’an dernier. La Corée a continué à augmenter sa production de plastiques pour ses propres produits mais aussi pour exporter vers la Chine et le Japon, précise Eric Quenet, qui parle d’un « recentrage de ces productions asiatiques ».

On retrouve ici, amplifiées par la crise sanitaire, des tendances observées depuis une décennie, ajoute Eric Quenet : Après avoir dépassé les 100Mt en 2018, la production chinoise s’approche aujourd’hui des 120 Mt, soit presque le double d’il y a dix ans (près de 64 Mt), faisant de l’Asie, de loin la principale zone de production (+ de 50%). Dans la seconde moitié de la décennie, aux Etats-Unis, de nouvelles unités de polymères dont la compétitivité repose sur l’exploitation des gaz de schiste, ont permis à l’Amérique du Nord d’augmenter sa production de plus d’un tiers (de 53 à près de 70 Mt).

 

210611_PE_02

(Source PlasticsEurope Market Research/Conversio Market & Strategy GmbH)

 

La part du proche-Orient reste plutôt faible au regard de ce que les experts anticipaient voici une dizaine d’années, soit près de 7% de la production globale (avec l’Afrique), tandis que la part de la production européenne demeure stable, à près de 55Mt soit près de 15% du volume mondial. Sur dix ans, la part européenne de la production mondiale est restée constante, passant de 57Mt en 2010 à 55Mt l’an dernier avec un pic à 58Mt en 2015, à mi-parcours entre la crise financière de 2008 partie des États-Unis et la crise sanitaire de 2020 partie de Chine – quand les économies les plus fortes causent les plus graves dérèglements pour les autres NDLR.

Par type de commodités, PlasticsEurope recensait l’an dernier dans le monde 20% de PP, 13% de PVC, 5% de PS, PS-E, 6% de PET, 13% de PE-HD ou MD, 15% de PE-LD, 15ù d’autres plastiques, 6% de PUR (MDI, TDI, isocyanates spéciaux, polyester et polyéther polyols), 7% d’autres thermoplastiques pour un total de 367Mt produites, dont 72% de commodités, incluant les polyoléfines qui pèsent à elles seules 48% de ces commodités.

 

À SUIVRE DANS NOTRE 64ÈME LETTRE MPE-MÉDIA EN JUILLET

 

Christophe Journet

Rédacteur en chef de MPE-Média

 

À Propos de PlasticsEurope - PlasticsEurope est l’association pan-européenne des producteurs de plastiques, avec des bureaux dans chaque grande capitale d’Europe. Depuis plus de 100 ans, la science et l’innovation sont l’ADN de notre industrie. « Avec près de 100 membres produisant plus de 90% des polymères en Europe, nous sommes le catalyseur de l’industrie. Notre responsabilité est d’engager un dialogue ouvert avec les parties prenantes et de fournir des solutions sûres, circulaires et durables. Nous sommes déterminés à agir pour un changement positif et pérenne », expliquent les dirigeants de cette association présidée à Bruxelles par Markus Steilemann, actuel Ceo du groupe Covestro.

 

Voir aussi via :

https://www.plasticseurope.org/fr

https://plastic-lemag.com

https://plastic-lemag.com/Le-Manta-premier-bateau-poubelle-des-oceans-

Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

BANNIÈRE_2020


Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Jeudi 09 Décembre 2021
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   202012<202111 Décembre 2021 >20221   >>202212
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
126202112
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 140
Nombre d'articles : 2452
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 6960228
Visiteurs

Visites aujourd'hui427
Visites hier1291
Visites dans le mois10313
Total des visites1213545
Qui est en ligne ?
Nous avons 200 invités en ligne