Accueil Industrie Les Actus Nouveau soutien budgétaire étatique aux ENR

PARIS (MPE-Média) - Mme Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire, a désigné récemment près de 300 projets représentant « une capacité de plus de 700 MW de productions d’énergies renouvelables à partir de parcs éoliens terrestres et de centrales solaires photovoltaïques sur bâtiments ». Détails. 

191021_ENR_00

(Ph SD EDF EN)

Près de 300 projets de plus en plus contestés par les analystes du cycle de vie des énergies renouvelables, éolien en tête, qui risquent de provoquer des reports sur des modes de production d’énergie chargés en CO2 viennent de bénéficier d’un nouveau soutien budgétaire étatique profitant essentiellement à des promoteurs étrangers peu soucieux de réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère, peu porteurs d’emplois locaux, ce que révèle l’étude des dossiers cités, en particulier ceux dédiés à des fermes éoliennes.

Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé récemment à l’Hôtel de Roquelaure les lauréats de la 8ème période de l’appel d’offres visant à développer les installations de production solaire photovoltaïque sur bâtiment et de la 4ème période de l’appel d’offres pour l’éolien terrestre.

191021_ENR_00

(Ph SD EDF EN)

« Les objectifs de politique énergétique, réaffirmés lors du vote de la loi énergie climat, prévoient que la production d’électricité d’origine renouvelable passe de 20 % à fin 2018 à 40 % d’ici 2030. L’atteinte de cet objectif nécessite la mise en place d’un mix de production diversifié se fondant sur le développement de plusieurs filières d’énergie renouvelable complémentaires, notamment l’éolien terrestre et le solaire photovoltaïque », affirme la ministre en dépît de nombreuses critiques émises depuis des mois par des experts de l’énergie.

 

20 projets éoliens terrestres, 268 projets photovoltaïques

« Ainsi et dans le cadre de la quatrième période de l’appel d’offres visant à développer l’éolien terrestre, lancé en mai 2017, la ministre a retenu 20 projets totalisant 576 MW. Ils valoriseront l’électricité produite à un prix moyen de 66,5 €/MWh sur une durée de 20 ans, continue Mme Borne. Soit à un prix « acheté » supérieur à la moyenne récente des prix de l’énergie nucléaire, dont on sait que son impact sur le climat demeure très réduit, contrairement aux électrogénérateurs utilisant le vent, difficile à réguler pour les opérateurs, météo oblige, et dont le recyclage reste en partie inexploré.

 

Dans le cadre de la huitième période de l’appel d’offres pour les projets photovoltaïques sur bâtiment, la ministre a également désigné 268 dossiers lauréats, totalisant 129,4 MW : « Ces projets valoriseront l’électricité produite à un prix moyen de 97,48 €/MWh pour ceux dont la puissance est comprise entre 100kW et 500kW et 86,54 €/MWh pour ceux dont la puissance est comprise entre 500kW et 8MW. Ces projets représenteront la consommation d’électricité de 350 000 foyers. Ils permettront d’augmenter de 3 % la capacité actuelle installée en électricité éolienne et solaire photovoltaïque », poursuit la ministre.

191021_ENR_04

(Ph SD EDF EN)

« Ces résultats confirment la bonne dynamique du développement des énergies renouvelables dans nos territoires. Le Gouvernement est déterminé à encourager de manière complémentaire plusieurs filières d’énergie renouvelable afin de disposer d’un mix électrique diversifié et robuste, pour atteindre nos objectifs en matière de production d’électricité » a déclaré Elisabeth Borne.

 

La publication d’un rapport ENR de l’Assemblée Nationale reportée

Un rapport réalisé par la récente Commission d'enquête de l’Assemblée nationale sur l'impact économique, industriel et environnemental des énergies renouvelables, sur la transparence des financements et sur l'acceptabilité sociale des politiques de transition énergétique, aussi dite « Commission Aubert », du nom du Député du Vaucluse qui a sollicité sa création fin 2018, devait être édité en juillet, par sa rapporteuse Mme Marjolaine Meynier-Millefert, Députée de l’Isère, à qui un groupe d’associations opposées à l’éolien vient de demander pourquoi elle est intervenue dans un colloque de France Énergie Éolienne, lobby pro-éolien, courant octobre, avant de rendre publiques les conclusions de cette Commission d’enquête. Les responsables de ces associations s’interrogent sur le report de la parution de ce rapport.

Selon notre confrère du Monde Nabil Wakim, « Les principaux installateurs en France sont, de très loin, le danois Vestas et l’Allemand Enercon. L’obstacle majeur au développement de l’éolien en France reste la question de son acceptabilité par la population. Soutenues dans les enquêtes d’opinion – plusieurs sondages montrent que plus de 70 % des Français ont une bonne image de cette énergie –, les éoliennes font face à une farouche coalition d’opposants, un assemblage hétéroclite qui rassemble associations de riverains ou de chasseurs, écologistes, élus de droite ou mouvements d’extrême droite. Cette opposition, incarnée, notamment, par la Fédération environnement durable (FED), parvient à déposer des recours juridiques contre la quasi-totalité des projets. La FED* mène campagne contre un « programme inutile et dévastateur », qui génère « des nuisances et le massacre des paysages de la France ».

Christophe Journet

Retrouvez la liste :

- Des lauréats de la 8ème période de l’appel d’offres visant à développer les installations de production solaire photovoltaïque sur bâtiment :

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/Lauréats%20de%20la%20huitième%20période%20de%20l%27appel%20d%27offres%20PV%20sur%20bâtiment.pdf

- Des lauréats de la 4ème période de l’appel d’offres pour l’éolien terrestre :

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/laureats_eoliens_4e_periode.pdf

 

Lire aussi à ce sujet :

  • - « Éoliennes, la face noire de la transition énèrgétique » de Fabien Bouglé, aux Editions du Rocher.
  • - Eoliennes, chronique d’un naufrage annoncé, de Pierre Dumont et Denis de Kergorlay, aux Editions François Bourin.
  • - *« Eolien, une catastrophe silencieuse » de Jean-Louis Butré, aux Editions L’Artilleur. M. Butré est le Président de la Fédération environnement durable (FED).

191021_ENR_03

(Ph SD EDF EN)

Voir aussi sur :

https://www.energieverite.com

https://www.contrepoints.org/2019/01/31/335989-eoliennes-chronique-dun-naufrage-annonce

http://fr.friends-against-wind.org/films/un-village-resiste-aux-eoliennes

Un film de Christophe Delire présenté jeudi 10 octobre 2019 devant les conseillers municipaux de Segré-en-Anjou-Bleu (Maine-et-Loire), agglomérat de 15 communes.

https://www.liberation.fr/amphtml/planete/2019/10/20/comment-la-baleine-peut-aider-a-lutter-contre-le-rechauffement-climatique_1758202

BANNER_SYMPO_LYON_2019

 

Retour vers le haut

Mis à jour (Mercredi, 30 Octobre 2019 17:15)

 

Commentaires non autorisés

Vendredi 15 Novembre 2019
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201811<201910 Novembre 2019 >201912   >>202011
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
126201911
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 140
Nombre d'articles : 2285
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 5461947
Visiteurs

Visites aujourd'hui146
Visites hier541
Visites dans le mois7575
Total des visites783215
Qui est en ligne ?
Nous avons 182 invités en ligne