Accueil Flux d'actualités POLLUTEC LYON : C’est parti jusqu’au 30 novembre

LYON EUREXPO (MPE-Média) - Pour ses 40 ans, le salon de l’environnement et des technologies du recyclage Pollutec annonce une taille XXL quelques jours après le « green friday » et propose des conférences et des animations dans l’axe de la COP24, le Burkina Faso étant l’invité d’honneur parmi de nombreux pays représentés. A suivre en direct sur notre site.

400 conférences, 14 grands secteurs thématiques* pour présenter aux professionnels le développement d’approches transverses et intégrées comme la ville durable et l’industrie durable - infrastructures, réseaux, connexions - et de marchés d’application aux besoins et attentes spécifiques : mer et littoral ; hôpital ; grand tertiaire/services ; zones rurales et agricoles, Pollutec 2018 voit grand, devenant un concurrent plausible de l’IFAT de Munich.

141128_PELLENC_FINE-SORT_web

En 2014, Pellenc ST était présent comme cette année avec ses dernières machines de tri optique de déchets (Ph Archives MPE-Média)

Pollutec propose cette année trois grands focus régionaux : Afrique, Asie du Sud-Est et Amérique du Sud. Lancé en 2016, l’Espace Afrique est devenu le point de rencontre de porteurs de projets venus de 22 pays de l’ensemble du continent. Après la Côte d’Ivoire en 2014, c’est à nouveau un pays d’Afrique francophone qui est mis à l’honneur cette année avec le Burkina Faso (voir plus bas), expliquent les organisateurs et la directrice du salon Stéphanie Gay-Torrente.

 

Le meilleur de l’éco-innovation réuni sur 90 000 m2

Pollutec sera également une étape du Sommet Afrique France 2020 sur le thème de la ville durable annoncé par Emmanuel Macron à Ouagadougou. Capitale mondiale de l’innovation environnementale, Pollutec déploie plus que jamais une programmation entièrement dédiée à l’éco-innovation et aux cleantechs. Un large panel de solutions innovantes sera ainsi présenté sur les stands, lors des conférences et dans le cadre de plusieurs prix remis sur le salon. La Vitrine de l’Innovation, organisée avec le réseau PEXE-les éco-entreprises de France, est une opération spéciale qui s’attache à distinguer les solutions technologiques ou de service les plus prometteuses en termes de potentiel marché, poursuit laz même source.

En parallèle, plusieurs Spots Innos seront organisés, permettant la participation de très nombreuses startups de tous pays et d’incubateurs du Burkina Faso et du Kenya. Ces espaces présenteront des acteurs et solutions innovantes dans des domaines variés: E-tech (tech au service de l’environnement), mobilité, chimie verte, économie circulaire, etc.

Tous ces acteurs auront également la possibilité de présenter leurs solutions aux investisseurs du marché invités. Ces interventions se feront sur le Pitch Ring, espace qui sera aussi cette année le rendez-vous de « battles » entre acteurs du monde économique et du monde politique sur des sujets choisis par les visiteurs du salon quelques semaines avant l’événement.

 

L’économie circulaire : une évidence sur Pollutec

Quoique récemment mise en cause pour ses aspects fiscalement négatifs pour l’ancienne économie, l’économie circulaire désigne un ensemble de pratiques visant à préserver, mieux exploiter et moins gaspiller les ressources naturelles : air, eau, sol et matières premières.

Elle implique de repenser nos modes de conception, de production et de consommation pour optimiser l’utilisation des ressources et réduire les impacts environnementaux, dont la production de déchets. Présentant aussi bien des biens et services à faible empreinte écologique ou énergétique que des solutions facilitant le réemploi ou le recyclage et de nouveaux matériaux issus de la valorisation, Pollutec estime contribuer depuis longtemps à cet objectif d’économie circulaire, ce qui ne peut lui être contesté.

« Une remise en question de l’économie circulaire, du thème ? Nous ne cherchons pas à la défaire mais bien à la créer, à l’adapter aux réalités du monde de l’entreprise, à l’opérationnel, bien évidemment », nous répond Stéphaine Gay-Torrente.

Pour cette édition 2018, les organisateurs organisent avec le Grand Lyon le tout premier Sommet international pour les villes et territoires engagés dans l’économie circulaire. L’événement associera sessions plénières, ateliers thématiques opérationnels et séances de speed- dating collectivités/entreprises, l’objectif étant de favoriser la mise en œuvre de projets territoriaux sur la base de coopérations entre acteurs publics, acteurs privés et société civile.

Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé et partagé sur l’ensemble des réseaux partenaires du salon - français, européens et internationaux - afin d’identifier et intégrer à la programmation des projets et expériences relevant des différentes dimensions de l’économie circulaire et de ses modalités et préférences de mise en œuvre dans plusieurs pays. Le Sommet se tiendra le 28 novembre, en partenariat avec l’Ademe, les Eco Maires, l’Institut de l’économie circulaire, Orée, le Centre international de ressources et d’innovation pour le développement durable (CIRIDD) et l’ONU Environnement. Des visites de sites exemplaires de la Métropole de Lyon seront proposées la veille.

POLLUTEC_2012_01

Les métaux, plastiques, matières clés à Pollutec, côté recyclage (Photo archives MPE-Média)

Par ailleurs, Pollutec propose plusieurs animations spécifiques en vue d’illustrer les transformations opérées par différentes filières vers des modèles circulaires - VHU (véhicules hors d’usage), DEEE (déchets électriques et électroniques) dont notamment les téléphones mobiles, déchets de chantier et bateaux en fin de vie - avec, entre autres, des sessions de démantèlement en « live ».

 

Le Burkina Faso, pays invité d’honneur

Pays de l’Ouest africain sans accès à la mer, le Burkina Faso a une économie fortement basée sur l’agriculture (il est par exemple le premier exportateur africain de coton). Il est de fait particulièrement concerné par l’adaptation au changement climatique mais aussi par le développement des énergies renouvelables (projets de grandes centrales solaires). Le pays enregistre depuis deux ans des taux de croissance élevés (+ 5,9% en 2016 et + 6,4% en 2017). Il connaît une forte croissance démographique dans ses grandes villes dont Bobo Dioulasso (+ 11% par an) et la capitale Ouagadougou (+ 7,2% par an) et doit faire face aux problématiques que cela génère : pollution, transport, santé... A cet égard, plus d’1,7 million de personnes ont récemment bénéficié du Projet sectoriel eau en milieu urbain (PSEU) mené avec la Banque mondiale.

 

 

Mais aussi ...

L’éco-innovation plus que jamais mise à l’honneur sur Pollutec 2018

 

En cette année anniversaire, Pollutec confirme plus que jamais son rôle de capitale mondiale de l’innovation environnementale. Il s’agit en effet du seul événement à concentrer sur quatre jours autant de technologies, de méthodes organisationnelles, de thèmes émergents et d’approches nouvelles dans l’ensemble des domaines de l’environnement. Pour mettre en avant toute cette dynamique innovante, les organisateurs du salon renforcent encore leur dispositif avec de nouveaux espaces dédiés, une valorisation soutenue des startups et la reconduction de la Vitrine de l’Innovation en partenariat avec le PEXE. Résultat, pas moins de 200 innovations seront présentées durant cette édition 2018.

Comme toujours, l’innovation est présente sur l’ensemble de la surface d’exposition du salon : stands individuels et pavillons collectifs (régionaux ou internationaux). Sur les 153 solutions innovantes déjà validées et publiées sur le site de Pollutec au 31.10, beaucoup portent sur les domaines traditionnels du salon : eau, déchets, valorisation, air, énergie, efficacité énergétique, sols, risques ou encore IMA. Mais d’autres illustrent de nouvelles évolutions. Par exemple, certaines relèvent de l’économie circulaire au sens large du terme (prolongation de la durée de vie d’un équipement, système d’eau en circuit fermé). Une autre porte sur la prise en compte concrète du changement climatique dans le bâtiment. D’autres encore s’inscrivent dans la mouvance de l’industrie durable (ex. : stratégie de transfert de savoir-faire, simplification des échanges au sein de l’entreprise, optimisation des process de production).

 

Un visibilité toujours plus renforcée pour les startups de la TEE

L’innovation est également au cœur des startups de l’environnement et de l’énergie. Pour leur donner la possibilité de se faire connaître par les professionnels du secteur réunis pendant les quatre jours du salon, Pollutec leur consacre des espaces dédiés dont un Village Startups, le Hub de l’Innovation et un stand French Tech.

 

• Le Village Startups (Hall 4 R176) accueillera une trentaine de structures de tous les domaines dont Aquasys, Icohup, Happy Scoot (Roll and Go), Neurowaste, Obera, Phenix, Robeau, Solidway, Stepsol, Tikaway, Trottix, UpCycle et WeCo. Celles en italique ont déclaré une innovation (v. www.pollutec.com).

 

• Le Hub de l’Innovation regroupera :
Le ministère de la Transition écologique et solidaire (Hall 4 H83) avec, notamment, plusieurs

représentants de l’initiative GreenTech Verte

Plusieurs pôles du réseau Ecotech (Hall 4 H89) : Aqua-Valley (avec Densiline, Predict Services, Saurea), Dream, Hydreos (avec CWT, Flucksaqua), Avenia, Axelera (avec Emdelen, CEA-Extracthive, Inovertis), Cap Digital (avec ProTerra Environnement, Hesus, GroupeO, Egreen), Team2 (avec Fives, TND et Ixsane)

L’International Startup Hub (Hall 4 K95) proposé par Onlylyon accueillera une dizaine de startups du monde entier dont 100% Zhi (Taïwan) et Addmovement AB (Suède).

 

Une Vitrine de l’Innovation

Organisée en partenariat avec le PEXE - Les éco-entreprises de France, la Vitrine de l’Innovation a pour objectif de valoriser les entreprises innovantes exposant sur Pollutec. L’opération se déroule en deux temps, après la validation des innovations déclarées sur le site Pollutec. Un premier jury d’experts se réunit début novembre et retient 20 entreprises parmi celles ayant déclaré une innovation et postulé pour la Vitrine. Cette pré-sélection est basée sur trois critères : ‘innovation’ (40%), ‘potentiel marché’ (40%) et ‘impact environnemental’ (20%). Les 20 nominés seront ensuite invités à présenter leur innovation sur le salon devant un jury d’acheteurs professionnels et de grands comptes. Cette séance se déroulera le 28.11, de 11.30 à 13.30, sur l’espace plénier La Tribune (Hall 4, M 264). Les trois solutions qui auront obtenu les meilleures notes seront distinguées le soir même sur le Ring, à 17h30. Les notes de ce deuxième jury sont attribuées selon quatre critères: ‘potentiel marché’ (40%), ‘innovation’ (30%), ‘impact environnemental’ (20%) et ‘présentation’ (10%). Les trois entreprises lauréates bénéficieront d’une visibilité renforcée sur Pollutec et à l’issue de l’événement.

 

Et les prix et trophées des partenaires

L’innovation est également présente dans le cadre des prix et trophées remis sur le salon. Les Prix Entreprises et Environnement (PEE) du ministère de la Transition écologique et solidaire et de l’Ademe comportent cinq catégories dont ‘Innovation dans les technologies et les modèles économiques (27.11, 11h30-13h, sur La Tribune). Les 6es Trophées Export des Eco-entreprises comprennent cinq prix dont un prix ‘bas carbone’, un prix ‘startup’, un prix ‘outre-mer’ et le prix Jean-Claude Oppeneau - Coup de cœur du jury (28.11, 15h30-16h30, sur Le Ring). Notons que Federec lancera ses Trophées Innovation Recyclage le 27.11 à 13h30 sur le Village du Recyclage.

 

Autres acteurs de l’écosystème Innovation présents sur le salon (au 26.10)

Au-delà des entreprises innovantes, de nombreux acteurs impliqués dans la promotion de

l’innovation sont présents sur le salon. En voici quelques exemples :
Régions : Auvergne Rhône Alpes (ARA), Grand Est, Hauts de France, Nouvelle Aquitaine...

Agences régionales : ADI (Agence de Développement et d’Innovation - Nouvelle Aquitaine), ARA Entreprises, Cap Digital Paris Région, Nexa (la Réunion), Sud de France Développement

Clusters : Ea Ecoentreprises, Pexe, Kexport Environmental Cluster (Hongrie)

Pôles de compétitivité : Aqua-Valley, Avenia, Axelera, Cap Digital, Derbi, Team2, Tenerrdis, Mer Méditerranée et pôle Greenwin (Belgique)

Nobatek/Inef4 (centre privé de recherche appliquée/institut national pour la transition énergétique et environnementale du bâtiment); deux SATT (sociétés d’accélération du transfert de technologies) : SATT Linksium Grenoble Alpes et SATT Grand Est, etc.

 

La Rédaction avec le Service de Presse de Pollutec

 

Voir aussi sur https://www.pollutec.com


BANNIERE_POLLUTEC_2018

BANNIERE_ENGLISH_2015

Retour vers le haut

Mis à jour (Lundi, 03 Décembre 2018 09:56)

 

Commentaires non autorisés

Mercredi 12 Décembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201712<201811 Décembre 2018 >20191   >>201912
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
126201812
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2215
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 4244763
Visiteurs

Visites aujourd'hui142
Visites hier339
Visites dans le mois3850
Total des visites636328
Qui est en ligne ?
Nous avons 187 invités en ligne